En regardant  par la fenêtre. 

 

Parfois certains jours, je me rapproche de la fenêtre, et c’est comme si quelque chose attrape attirait mon attention, et je regarde pendant que le temps passe, sans savoir pourquoi.

C’est un acte qui semble être inutile, cependant quand je laisse mon regard se perdre, mon esprit est libéré, c’est vraiment bénéfique, parce que je découvre des moments vécus du jour, d’hier, du mois dernier, l’année dernière… et c’est un exercice très sain pour la santé mentale.

J’ai parfois besoin de ce moment  pour laisser mon esprit vagabonder, sans but, libre de penser, de se rappeler, de rêver, tout cela me permet de déconnecter, réinitialiser, changer mon énergie, si nécessaire dans ces temps modernes, et attaqué par cet ennemi appelé le stress.

Quand tu me vois regarder par la fenêtre, laisse-moi, j’en ai besoin.

José Antonio González Pérez.

 

También te podría gustar...

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *