DEPUIS MA FENÊTRE

Je suis une privilégiée car j’ai une fenêtre lumineuse. Je fais toujours un petit rituel quand je me lève. Je vais au salon, je tire le double rideau et j´ouvre la fenêtre de part en part pour respirer l´air à la première heure du matin. Tout ça fait que je me sente libre.

Ma fenêtre invite à raconter beaucoup d´histoires, puisque les vues sont très diverses.  Je me  souviens quand j´étais petite et j´aimais regarder par la fenêtre au cas où Mary Poppins viendrait en volant avec sa valise chargée de surprises. Peut-être que je me rappelle ce petit moment parce que, étant donné les circonstances, nous nous sentons comme  l´oiseau mis en cage.

Pendant ces jours pluvieux j´ai observé les phénomènes atmosphériques, particulièrement, l´arc-en-ciel, qui m’a fait penser à ce que je dirai à ceux que je ne peux pas voir. Donc, j´irai en courant les chercher, et je leur dirai aussi avec les yeux combien ils m’ont manqué alors que le printemps avance avec discrétion.

Peu importe comment est votre fenêtre, grande ou petite, avec peu ou beaucoup de lumière,  ce qui importe est où votre imagination vous emmène. Donc, j´aimerais voir par ma fenêtre les gens souriant, remerciant, transmettant leur joie de vivre et prier pour ceux qui sont partis sans faire leurs adieux.

Isabel Bustos

También te podría gustar...

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *