Ma vision par la fenêtre

Aujourd’hui quand je regarde par la fenêtre je peux voir le monde nu, les rues sont vides, les magasines sont fermés et le gens sont enfermés chez eux. Je sais que la terre est en train de se soigner et ça me fait plaisir. Le monde que j’aimerais voir n’est pas celui d’avant la quarantaine mais celui d’hier et du présent.

J’espère que cette expérience pourra nous ouvrir les yeux et que nous respecterons le lieu où nous habitons vu qu’il est unique et je voudrais que les gens  lui donne de l’importance. J’aimerais voir un soleil qui brûle, les enfants jouant sur les places, mes amies et moi chez le marchand de glaces, aller à des fêtes et profiter pendant tous les moments avant que je parte.

Marta González Solier

También te podría gustar...

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *